Le digital : cheap ou luxe ?

Bannière digital cheap luxe

Le digital c’est d’abord l’innovation, la technologie et le progrès. C’est la possibilité de créer et de développer tout en conservant l’aspect créatif. Il semble complexe et complet, donne des visions différentes et ne manque jamais d’étonner. Il est plein de promesses et attire encore et toujours. Mais si on pose la question de savoir à qui s’adresse le digital, ou est-ce fait pour tout le monde, ou bien encore, est-ce accessible à tout le monde ? C’est là que la réflexion peut se faire.

CDEB s’est efforcée d’analyser ces questions pour vous.

1) Le digital représente-t-il tout ?

Le marketing, le divertissement, le web, la télévision, la vidéo, la musique, la restauration, le voyage ou les sorties entre amis, sont des domaines où le digital est omniprésent, voir exclusif. Nous avons dans nos poches des smartphones qui réunissent parfois tous ces domaines en un seul appareil. Nous sommes des employés dans des entreprises qui ont des logiciels perfectionnés, nous prenons les transports en commun où il faut valider son titre de transport, nous achetons des vêtements et des accessoires sur Vente Privée où sur Amazon. Nous discutons avec nos proches sur Whatsapp ou Messenger. Nous faisons nos présentations Powerpoint avec Microsoft office ou Keynote. Dans les usines, les ouvriers travaillent avec des machines qui ont été programmées. Sur un chantier, le contremaître ou l’architecte utilisent AutoCAD. Même si nous achetons des fleurs ou du pain, nous donnons de l’argent qui est rangé dans une caisse enregistreuse.

Le digital est notre quotidien et nous prenons plaisir à avancer avec lui, car il facilite la vie, embellie le monde, et surtout donne de l’attractivité aux choses. Je suis en train personnellement d’écrire cet article sur Microsoft Office Word, et je vous demande si le digital n’a pas le monopole de nos vie ?

Bien sûr il faudrait bien plus qu’un simple article pour étudier la question mais nous pouvons néanmoins essayer de donner un début de réponse. Car en écrivant ceci je me suis moi-même rendu compte que si l’on devait couper l’accès au digital, nous serions contraint de revenir à un âge plus sombre, privé de possibilités.

2) Le champ des possibilités

Avec le digital, nous pouvons aujourd’hui créer, diffuser, partager, envoyer, « liker », s’abonner, programmer et acheter. Ce qui donne à l’innovation et à la créativité le champ libre pour développer encore et toujours de nouvelles idées afin de servir au mieux les besoins des utilisateurs. Ce que nous apporte le digital au quotidien, c’est surtout la possibilité de faire plusieurs tâches simultanément, de gagner du temps et de l’argent. Car s’il y a une chose pour laquelle le digital est doué, c’est le gain.

En termes d’attractivité également, ce qui a permis une concurrence plus large et donc du choix pour le consommateur. La possibilité de faire parler de soi, ou de faire connaître son entreprise, la possibilité de voyager, de rêver, mais aussi d’avoir les pieds sur terre. La possibilité de transmettre des émotions ou simplement d’informer. Nous pensons à toutes les applications qui ont été développé pour notre bien-être, ou pour mieux consommer, comme Yuka, Freelitics et plein d’autres encore.

La possibilité de voir plus loin tout simplement, est aujourd’hui donnée à tout le monde, si l’on prend la peine d’essayer et de réfléchir à la meilleure manière d’atteindre ses objectifs via les moyens que l’on se donne.

3) Est-ce réservé à une « élite »

Lorsque l’on parle de moyens, nous pensons directement aux finances, sans lesquels l’accès au digital est compromis. Mais nous devons voir qu’il y a également certaines connaissances qui sont liées au digital. Comme la stratégie ou le marketing, qui sont deux éléments au centre même de cet univers, il faut prendre le temps d’apprendre à se servir du digital selon ce qui attire le plus l’utilisateur. Les entreprises ou les marques ont eu le réflexe de prendre le tournant du digital et de s’y adapter pour rester leader ou compétitive sur leur marché, car elles avaient les compétences et les moyens financiers pour. Mais le digital va encore plus loin et donne la possibilité à des indépendants de créer et d’innover. Je ne citerai pas tous les youtubers ou freelances qui ont su par leur volonté et leur travail, trouver une manière différente de pénétrer le monde du digital et de devenir des références dans leur domaine.

Nous avons ainsi tous développé grâce au digital, des tendances et des pratiques qui sont aujourd’hui essentielles, à l’image du personal branding avec lequel nous rendons notre personne attrayante pour une entreprise, ou l’UX, qui est devenu un métier à part entière, sur l’expérience d’un utilisateur lorsqu’il navigue sur un site internet ou une application.

Nous avons eu cette idée reçue qui nous fait penser que « plus c’est cher, meilleure est la qualité ». Le digital a rendu cette pensée complétement fausse. Ce qu’une entreprise fait ou vend, désormais n’importe qui peut le faire. Avec les bons outils digitaux à disposition, un utilisateur peut décider de vendre, de conseiller, de partager, de transmettre ou d’informer, aussi bien qu’une entreprise. Il suffit de volonté et de travail.


D’une manière plus globale, le digital a apporté au monde un tout nouvel univers avec lequel il est possible de faire bon nombre de choses, mieux qu’avant, et moins bien que demain. Il est constamment en mouvement et innove tous les jours. Il propose une multitude de manières de voir les choses, donne la parole à ceux qui ne l’avaient pas, et donne les moyens de créer encore et encore. Il permet à tout un chacun, entreprise ou particulier, avec les bons outils, de faire du business, ou de créer. Ceux qui ne savent pas programmer ou coder, il y a des solutions. Pour ceux qui ne savent pas dessiner, il y a des solutions. Pour ceux qui ne savent pas gérer leur argent, il y a des solutions. Pour ceux qui ne savent pas à qui s’adresser pour vendre, il y a des solutions. Le tout est de bien savoir où vous allez et comment l’obtenir. Sinon, pour ça aussi il y a des solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *